Article paru le 10 Juin 2020, dans le journal ” La Marne “

Seine-et-Marne. Paradia fait venir les animaux dans votre entreprise

L’entreprise Paradia permet à votre entreprise de louer des moutons pour tondre la pelouse, des poules pour réduire vos déchets et des abeilles pour faire votre miel.

Pourquoi faire tondre la pelouse de votre entreprise, alors qu’un animal peut très bien le faire ? Voici la question que se sont posé Julien, Grégoire et Aymeric. Les trois associés, issus du milieu agricole, ont décidé de monter leur entreprise d’éco-paturage « Paradia », en parallèle de leur métier respectif.« On voulait créer du lien entre l’entreprise et les animaux, mais également entre les salariés et la nature », explique Julien.

Moutons, poules et abeilles
Pour faire venir un poulailler, une ruche ou des moutons au sein de votre entreprise, les trois associés ont pensé à tout. « Nous voulons proposer une formule clé en main, c’est-à-dire que nous nous occupons de tout », détaille Julien, habitant de Trocy-en-Multien.

« Si vous souhaitez avoir des moutons (il est impossible de n’en avoir qu’un puisque le mouton ne peut pas vivre seul), il vous faut 1 000 m2 par mouton, et à partir de là, on s’occupe de venir poser la clôture, l’abri, on vient le tondre quand il le faut, et nous prenons en charge également les déclarations administratives et les vaccins. » Une tondeuse naturelle qui permet à la race de se sauver puisque le mouton d’Ouessant est une espèce menacée (il en restait 400 dans les années 70) car il « ne produit pas assez de laine, ni de viande pour les éleveurs ». Il a la particularité d’être le plus petit mouton du monde puisqu’il ne pèse que 25 kg.

Si vous avez 2 000 m2 aujourd’hui, cela coûte 2 000 € par an

Parmi les autres possibilités de développer la responsabilité solidaire et écologique de votre entreprise, le choix d’avoir des poules ou une ruche. Les poules permettent de réduire les déchets alimentaires.

Un homme produit en moyenne 100 grammes de déchets organiques par repas, tandis qu’une poule en mange 150 g par jour. Avec des ruches, vous pouvez produire le propre miel de votre entreprise.

Paradia prend le maximum des contraintes à sa charge, car Aymeric dispose de plusieurs poulaillers bio chez lui, tandis que Grégoire est apiculteur.

Un prix raisonnable
« Ce qui coûte le plus cher, ce sont les frais de visites, lorsqu’il faut se déplacer sur place. Si vous avez 2 000 m2 aujourd’hui, cela coûte 2 000 € par an ; les tarifs sont dégressifs : pour 10 000 m2, c’est 4 000 € par an. Au final, ça coûte moins cher qu’une tondeuse », souligne Julien.

Il a déjà convaincu sa directrice d’opter pour leur service. « Je travaille chez Argiletz à Lizy-sur-Ourcq et lorsque j’en ai parlé à ma directrice, elle a accepté. C’est une entreprise très portée sur la nature. On doit finir de monter les clôtures, recevoir les abris, puis nous pourrons mettre les moutons dedans. »

Un premier client qui pourrait en appeler d’autres.

Retrouvez Paradia sur Animal&Cité®